Astrologie Traditionnelle et Intégrative

Le rapt de Proserpine – Simone Pignoni ( 1650)

Nous proposons une analyse historiographique du cycle synodique Haumea/Pluton, et plus précisément du carré actuel qui a démarré en 2016, et de son impact sur la crise mondiale que nous vivons.

Préambule : l’auteur a renommé la planète naine Haumea, Proserpine, dans le cadre d’une révision du système des maîtrises des planètes lentes  ( Cf revue l’Astrologue N°199 et N° 200). Proserpine fut le nom donné par le grand astrologue français Eugène Caslant à la prochaine planète trans-plutonienne. Voir l’historique du système à douze planètes et la révision des maîtrises astrologiques.

Par respect pour Mr Caslant nous avons gardé le glyphe qu’il avait dessiné pour Proserpine.

Proserpine dans le cadre de cette révision et selon l’auteur a sa  maîtrise diurne sur le Taureau et nocturne sur la Balance (l’inverse pour Vénus), son exaltation en Gémeaux.

Les mots clés principaux de Proserpine sont :

Organisation, intronisation, restauration,  préservation, stabilisation, croissance, multiplication, lignée, cohésion, plénitude, richesse, nature, mouvement, ordre, gestation, potentiel, pulsion de vie, éros, désir, forme, matière, possession, phallus (force, puissance), sensations, corps, terre, économie, femme, victime, corruption, secret, taire.

Pour des éphémérides de cette nano-planète Haumea c’est ici

Résumé

Dans cet article nous étudions le carré actuel (2016 – 2025) entre Haumea/Proserpine et Pluton. Ce carré a lieu avec Pluton dans le troisième décan du Capricorne et Proserpine dans le 3° décan de la Balance. Après un principal rappel des principaux évènements de cette période (notamment les mouvements de révoltes populaires de 2018 et 2019) nous analysons que la conjonction Pluton Saturne ne suffit pas à rendre compte symboliquement et chronologiquement de la valeur de ces évènements. Le carré fait partie de l’harmonique quatre, et est en résonance énergétique avec Mars.  Cela évoque la lutte, la violence, la répression, l’injustice, le blocage dans l’action, les boucs-émissaires, le besoin de s’individuer, de se différencier, le respect de l’individu.

D’un point de vue mondial un carré entre Pluton Capricorne (Tyran) et Proserpine Balance (libérer la parole pour la justice) montre un besoin d’exprimer l’injustice réprimé par un ordre tyrannique. Nous voyons que toutes les rébellions ayant eu lieu en 2018 et 2019 sur le plan mondial, ne sont qu’en partie expliquées par la conjonction Saturne/Pluton : destruction des anciennes structures, mais aussi exercice d’un pouvoir puissant et tyrannique, et exercice d’un pouvoir secret (police secrète).

En effet, d’une part la crise des gilets jaunes a démarré en octobre 2018 soit bien avant le début du carré Saturne/Pluton (mars 2019) et d’autre part symboliquement il ne rend pas compte suffisamment de ce besoin d’exprimer l’injustice, ce besoin de parler qu’ajoute le carré de Proserpine en Balance.

Il y a donc une tension entre Pluton Capricorne et Proserpine Balance, Pluton Capricorne étouffe le besoin de libération de la parole et de justice de Proserpine Balance.

Le coronavirus vient s’inscrire dans ce contexte avec un rassemblement majeur des planètes lentes sur le zodiaque (indice cyclique d’A. Barbault).

La gestion de la pandémie dans certains pays de culture occidentale est un scandale sanitaire sans précédent. Ce scandale est dénoncé courageusement par plusieurs éminent spécialistes comme les Prs Raoult et Perronne (cf le livre du Pr Christian Perronne Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? : Covid-19).

Le carré Pluton/Proserpine permettra-t-il au peuple de prendre conscience et d’oser s’exprimer contre cette tyrannie des gros groupes pharmaceutiques ?

Pour comprendre le carré nous avons analysé en détail les conjonctions l’ayant précédé. Du fait des caractéristiques astronomiques de ces deux planètes il y a eu quatre conjonctions dont la première eut lieu en 1517.

Ce carré, première étape dans le cycle synodique, est marqué par une expression et une répression violente des injustices sociales et populaires. Nous voyons se développer la marque de Pluton (l’oppression et le contrôle) sur les masses populaires (Proserpine) notamment via la normativation de tous les domaines d’activité comme le contrôle mondial de la santé, de l’économie, de l’agriculture, …Cette normativation est l’expression de Pluton. Elle est l’exercice d’un pouvoir corrélé à une norme imposée. La normativation est un abus de pouvoir. Elle impose (Pluton) une norme (Proserpine). Mais Proserpine en Balance pousse à prendre la parole, à s’exprimer contre les injustices pour retrouver l’ordre naturel des choses.

L’évolution sociale et mondiale de la situation de crise actuelle dépendra de la maturité des peuples et donc de chacun à se mobiliser en conscience dans cette direction.

Nous parlons en bref en fin d’article du carré de Proserpine à la triple conjonction Pluton Saturne Jupiter.

Article entier

Le cycle Haumea Pluton dure environ 1547 ans en raison des très longues périodes orbitales de Pluton et de Haumea. L’année de Pluton est de 248,02 années terrestres et l’année de Haumea est d’environ 284 ans. Pluton doit orbiter autour du Soleil environ 6,4 fois avant de rattraper Haumea pour leur prochain synode (se reproduira environ 3502 après JC). Nous envisageons donc un très long cycle évolutif.

Carré 2016 – 2031

Le carré va se dérouler entre 2016 et 2040. On voit très bien sur l’image que le début est progressif et qu’il s’intensifie progressivement à partir de février 2018 pour durer pleinement jusqu’en 2031 et ensuite décroître progressivement jusqu’en 2040.

Il démarre en capricorne/balance à partir de 20° et se finira à 1° en verseau/scorpion. Cette fin en Verseau/Scorpion est importante car elle va signifier un nouveau départ, une nouvelle impulsion.

Durant cette période d’autres cycles planétaires sont en jeu bien sûr, notamment la triple conjonction Jupiter/Saturne/Pluton largement débattue par ailleurs, mais nous allons tenter d’isoler la symbolique et la problématique spécifique de Pluton/Proserpine.

Rappels des principaux évènements de cette période

Panama Papers (2016)

Brexit (juin 2016)

Election de Donald Trump (8 novembre 2016)

Élection d’Emmanuel Macron (7 mai 2017)

Mouvement MeToo (2017)

Greta Thunberg et le réchauffement climatique (août 2018)

Gilets jaunes (octobre 2018)

Importantes manifestations en Amérique du Sud (février à octobre 2019) : Venezuela, Equateur, Pérou, Bolivie, Colombie, Argentine, Chili.

Incendie de Notre Dame (15-16 avril 2019)

Crise de Hong Kong (juin 2019)

Pandémie du Covid 19 (décembre 2019).

Publication le 17/01/2020 du livre du Pr Perronne sur le scandale sanitaire français du Covid.

 

Symbolique astrologique

Pluton Capricorne : le pouvoir tyrannique, les extrémismes.

Proserpine Balance : le besoin de rétablir l’ordre, la justice.

Le carré fait partie de l’harmonique quatre, et est en résonance énergétiquement avec Mars.  Cela évoque la lutte, la violence, la répression, l’injustice, le blocage dans l’action, les boucs-émissaires, le besoin de s’individuer, de se différencier.

D’un point de vue mondial un carré entre Pluton Capricorne (Tyran) et Proserpine Balance (libérer la parole pour la justice) montre un besoin d’exprimer l’injustice réprimé par un ordre tyrannique. Nous voyons que toutes les rébellions ayant eu lieu en 2018 et 2019 sur le plan mondial, ne sont qu’en partie expliquée par la conjonction Saturne/Pluton : destruction des anciennes structures, mais aussi exercice d’un pouvoir puissant et tyrannique, et exercice d’un pouvoir secret (actions secrètes, cachées du pouvoir).

En effet, d’une part la crise des gilets jaunes a démarré en octobre 2018 soit bien avant le début du carré Saturne/Pluton (mars 2019) et d’autre part symboliquement il ne rend pas compte suffisamment de ce besoin d’exprimer l’injustice, ce besoin de parler qu’ajoute le carré de Proserpine en Balance.

Il y a donc une tension entre Pluton Capricorne et Proserpine Balance, Pluton Capricorne étouffe le besoin de libération de la parole et de justice de Proserpine Balance.

Le coronavirus vient s’inscrire dans ce contexte avec un rassemblement majeur des planètes lentes sur le zodiaque (indice cyclique d’A. Barbault).

La gestion de la pandémie dans certains pays de culture occidentale est un scandale sanitaire sans précédent. Ce scandale est dénoncé courageusement par plusieurs éminent spécialistes comme les Prs Raoult et Perrone (cf le livre du Pr Christian Perronne Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?).

Le carré Pluton/Proserpine permettra-t-il au peuple de prendre conscience et d’oser s’exprimer contre cette tyrannie des gros groupes pharmaceutiques ?

Pour approfondir la thématique Pluton Proserpine, revenons à la conjonction qui représente le début du cycle ainsi qu’à la symbolique de Proserpine.

Conjonction Proserpine Pluton

Symbolique de Proserpine et de la conjonction

Proserpine symbolise la nature, les cycles naturels, la hiérarchie naturelle, l’ordre naturel, les ressources naturelles, la propriété, la possession, la tradition.

Pluton peut être pris dans le sens de domination (exercer un pouvoir) ou de destruction (mort/renaissance).

Proserpine Pluton :

Domination de la nature, imposer un ordre, pouvoir absolu

Destruction de la nature, renversement de l’ordre naturel, inversion des valeurs, renversement de la tradition.

Conjonction, nature de la Lune : impulsion primale, matrice initiale, potentiel.

Conjonction Proserpine Pluton : elle représente le potentiel pour imposer un ordre ou pour renverser la tradition.

Les quatre conjonctions Proserpine Pluton

Du fait de la vitesse très proches de ces deux planètes, l’année de Pluton est de 248,02 années terrestres et l’année de Haumea est d’environ 284 ans, et du fait des rétrogradations très longues jusqu’à 6 mois pour Pluton, Pluton et Haumea se sont retrouvés 4 fois en conjonction depuis 1517 : Capricorne, Balance, Taureau et la dernière en Lion.

1517 – 1558   25° Capricorne à 8° Poissons

Début de la réforme protestante, qui est une révolte contre l’Eglise catholique romaine. Le Capricorne représente l’autorité et le Poisson symbolise la chrétienté.

En 1517, Martin Luther, théologien et moine de l’ordre de Saint-Augustin s’insurge contre la pratique des indulgences. Début du mouvement réformiste. « Ayant réduit l’Église en captivité, la tyrannie romaine s’est attaquée à son âme en lui enlevant le sacrement, alors que le sacrement n’appartient pas aux prêtres mais à tous ».

1533 : début du schisme anglican

 

1730  — 1737  10 à 20° Balance

Il est étonnant de constater qu’un groupement d’avocat s’était rebellé contre la monarchie absolue alors que la conjonction se situe en Balance, signe de la justice.

“En automne 1730, la couronne (Louis XV) chercha à supprimer un mémoire judiciaire, écrit par un avocat janséniste, qui paraissait mettre en cause les fondements théoriques de la monarchie. Le mémoire avança plusieurs propositions, et notamment que «les Loix sont de véritables conventions entre ceux qui  gouvernent  et  ceux  qui  sont  gouvernés».  La  condamnation  royale  du  texte  provoqua  une confrontation entre la couronne et le barreau de Paris qui se termina par une grève longue en 1731.L’épisode révèle les limites du pouvoir politique de la monarchie, et la capacité d’un groupe de sujets relativement  humbles,  par  l’emploi  d’un  éventail  de  stratégies  sophistiquées,  à  entraîner  le gouvernement dans un bourbier politique dont il chercherait bientôt à sortir à tout prix. Il souligne également l’essor des avocats dans la vie politique française” (DES STRATEGIES D’OPPOSITION SOUS LOUIS XV L’AFFAIRE DES AVOCATS, 1730-31* par David A. BELL https://www.persee.fr/doc/hes_0752-5702_1990_num_9_4_1561)

 

1871 – 1875  27° Taureau

Le Taureau représente l’économie, et cette conjonction coïncide avec un changement radical dans la conception des économistes, une rupture avec la tradition.

“Après une période incertaine, tout change brusquement en quelques années,  autour  de  1870.  Les  économistes  de  la  fin  du  XIXe siècle conviennent   tous   qu’une   époque   vient   de   s’achever,   mais   ils   ne s’accordent  ni  pour  dire  comment  il  faudrait  désormais  procéder,  ni pour  donner  la  raison  de  la  rupture.  Chacun  admet  que  l’ancienne théorie  dominante,  celle  de  Ricardo,  appartient  au  passé  ;  même  ses partisans sont contraints de plaider pour sa profonde mise à jour. Mais pourquoi  s’est-elle  effondrée  et  au  bénéfice  de  quelle  autre  théorie  ?  À ces deux questions, même plus d’un un siècle après, on ne sait toujours pas répondre de façon simple ” L’abandon du fonds des salaires par Mill renvoie donc aux trois principaux  aspects  de  la  rupture  des  années  1870  :  le  rejet  de  Ricardo  ;  une plus grande attention à la question sociale ; et la primauté des faits sur les analyses abstraites” Les  économistes  d’autre-fois  prétendaient  que  la  valeur  d’un  bien  dépendait  principalement  de son coût de production, et donc finalement du travail qu’il fallait fournir pour  l’obtenir.  Pour  les  nouveaux  tenants  de  l’utilité,  la  valeur  résulte autant,  et  peut-être  même  principalement,  de  la  capacité  d’un  bien  à satisfaire des besoins (François Etner Romantisme Année 2006 133 pp. 81-92 Que s’est-il passé dans les années 1870 ? https://www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_2006_num_36_133_6445)

 

1948  – 1960 15 à  28° Lion

Le Lion symbolise l’éclat, le père mais peut aussi symboliser un pouvoir centralisé, un monopole (le Capricorne signifie un pouvoir lié à une doctrine, un dogme, le Lion un pouvoir pour le principe du monopole).

Au cours des années 1950, les deux cinquièmes des pays africains entrent dans le mouvement des indépendances.

Renversement de la IV République; Arrivée au pouvoir de De Gaulle, après le putsch des généraux d’Alger (13 Mai 1958). Nouvelle constitution en Septembre 1958.

Mouvement de contre-culture (rébellion contre le père)

Kerouac est à San Francisco à l’automne 1955 ; il participe à l’un des moments fondateurs de la Beat Generation et du mouvement de contre-culture : la lecture publique à la Six Gallery du poème Howl d’Allen Ginsberg, considéré, avec “Sur la route”, comme l’un des manifestes du mouvement. S’inspirant notamment de l’ère « beat », les hippies créèrent un environnement culturel alternatif combinant musique, drogues, littérature et modes de vie afin de proposer une série d’alternatives à la société capitaliste dominante, incarnée par leurs parents et les autres membres de la « culture parente »

1958 À Trafalgar Square, lors d’un acte de désobéissance civile, entre 60 000 et 100 000 manifestants composés d’étudiants et de pacifistes convergent dans l’une des premières manifestations anti-nucléaires.

Les personnes nées en 1948 soit au début de la conjonction sont ceux qui ont fait en France mai 68 et qui ont chassé le général De Gaulle du pouvoir.

Nous voyons que cette suite de conjonctions a correspondu à une révolte contre l’Eglise Catholique, la monarchie absolue, l’économie du Moyen Age, et contre le capitalisme occidental patriarcal. A noter qu’elles se sont déroulé dans le 3° décan des signes, qui est le décan mutable, donc symbole d’instabilité et de mutation.

Ces révoltes se sont accompagnées de bouleversements sociaux : la réforme, la révolution française, l’économie de marché et la dislocation des valeurs traditionnelles (religion, famille, patrie).

Le carré actuel est une première étape dans ce cycle synodique. Il est marqué par une expression et une répression violente des injustices sociales et populaires. Nous voyons se développer la marque de Pluton (l’oppression et le contrôle) sur les masses populaires (Proserpine) notamment via la normativation de tous les domaines d’activité comme le contrôle mondial de la santé, de l’économie, de l’agriculture, …Cette normativation est l’expression de Pluton. Elle est l’exercice d’un pouvoir corrélé à une norme imposée. La normativation est un abus de pouvoir. Elle impose (Pluton) une norme (Proserpine). Mais Proserpine en Balance pousse à prendre la parole, à s’exprimer contre les injustices pour retrouver l’ordre naturel des choses.

L’évolution sociale et mondial de la situation de crise actuelle dépendra de la maturité des peuples et donc de chacun à se mobiliser en conscience dans cette direction.

Proserpine Carré Jupiter/Saturne

Au carré de Proserpine Pluton, s’ajoute du 25.03.2020  au 6.05.2020   et du 30.11.2020 au 11.01.2021  un carré Proserpine avec Jupiter/Saturne en Capricorne.

Carré Proserpine Saturne : expression longue et persistante des injustices par le peuple, aliénation du peuple, blocage dans l’expression des injustices.

Carré Proserpine Jupiter : succès dans l’expression des injustices.

Globalement on peut penser qu’un carré d’une planète lente comme Proserpine à une triple conjonction Pluton Saturne Jupiter s’accompagne de grands bouleversements, d’un grand sentiment d’oppression, d’injustice et qu’il s’opère un fort besoin de l’exprimer (spécifique de Proserpine Balance). Le carré est une énergie martienne d’action et de violence, et ces révoltent risquent d’être réprimée violemment ou s’accompagner de violences. En tout cas cela pousse à l’action, et si possible une action juste (Jupiter) pour un rétablissement de la vérité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez donner la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • fr
Liens

Nos sites:

Le modèle de typologie systémique (ennéagramme)

Le blog de l'institut M.A.R.I.E. (ennéagramme)

Simillimum (homéopathie)