Page 4 sur 4
1 2 3 4
Astrologie Traditionnelle et Intégrative

Astrologie

 

 

Scorpions, vous êtes décrits comme des êtres souvent durs de coeur, secrets,combatifs certes mais peu enclins aux effusions de sentiments , jamais complètement à l’aise dans le monde si remuant de l’affectif et des relations à l’autre …
Et pourtant , avant d’être les êtres tourmentés que nous savons, vous êtes de ceux qui ressentez les émotions au plus profond de vous même , dans une espèce de Rêve, de Paradis des sentiments bien à vous, que vous avez du mal à partager car vous le croyez à jamais perdu…. Il vous semble alors irréel, évanoui, anéanti à jamais et pourtant il continue, jour après jour, de fleurir et de répandre autour de lui ses odeurs à nulle autre pareilles . Comme le chante si bien Rumi, ” C’est par les pleurs du ciel que naissent cent jardins aux sourires éclatants. ”

Amis scorpions, s’il vous plaît, laissez couler les pleurs du Ciel et ouvrez nous la porte de votre Beau Paradis si chatoyant de sentiment et de sagesse…

Article incomplet, en cours de rédaction

Scorpion : Deuxième décan , Soleil/Pluton Verseau, Mercure/Lune Capricorne

Fleur de Bach associée = Honeysuckle

Ennéagramme : Type 5 Eau

Source : Bernadette et Frédéric Schmitt

Si vous êtes nés entre le 12 et le 22 novembre, ces indications vous concernent particulièrement :

Le monde rude et brute de la banalité ne vous inspire pas grand chose, vous êtes de ceux par qui les miracles et les émerveillements arrivent, toutes ces choses que l’on a l’habitude de nommer ” surnaturelles, ou supra naturelles ” vous semblent plus à la portée de votre extrême sensibilité et sensitivité dont vous êtes tout entier traversés. Vous êtes des médiums nés, qui possédez des perceptions extrasensorielles très développées qui méritent d’être prises en compte dès votre plus jeune âge car il est dit aussi que derrière ce monde de grande sensitivité se tapie une multitude de peurs, d’angoisses et de pressentiments plus ou moins menaçants, qu’ils vous faudra dompter avec l’aide d’un environnent familial aimant et rassurant qui saura vous donner confiance en vous et en vos grandes capacités intuitives.
Amis scorpions du troisième décan, lorsque la peur vous gagne, sachez que ce sont souvent les Dieux qui frappent à votre porte, qui viennent vous apporter les plus parfaits enchantements. Ils sont les dieux de l’Amour et de l’Inspiration.
Apprenez à vous ouvrir à eux, sans trembler …

Article incomplet, en cours de rédaction

Scorpion : Troisième Décan , Vénus/Neptune Poissons
Fleur de Bach associée : Aspen
Ennéagramme : Type 6 Eau

 

Sources : Bernadette et Frédéric Schmitt

Les trois Grâces de Botticelli

 

 

Un des systèmes les plus intéressants est l’astrologie car il décrit les cycles de l’existence, aussi bien extérieurs (les évènements), somatiques (la chronobiologie) que ceux de nos émotions.
On peut bien sûr se servir des positions planétaires, mais dans notre pratique par l’attention et la conscience nous pouvons observer les macrocycles (de la naissance à la mort) et les microcycles (d’un instant) de notre existence.


En cela les douze signes du zodiaque sont un modèle excellent. Les douze signes sont répartis en quatre quartiers : Est – Printemps (enfance), Sud – Eté (maturité), Ouest – Automne (déclin) et Nord – Hiver (finitude).


Chaque quartier se subdivise en trois signes, le premier est Cardinal (l’entrée dans la saison solstice ou équinoxe), le second Fixe (le milieu de la saison) et le troisième Mutable (la phase de transition avec la saison suivante) :


Cardinal= impulsion, création, dynamisme, action, chaleur, rapidité.
Fixe = réceptif, accueil, lenteur, froideur, stabilité.
Mutable = échange, communication, relation, instabilité, changement, mutation.

Continuer la lecture

 

Proserpine

Maître diurne du Taureau et nocturne de la Balance

Le Féminin Sacré

Ou la Richesse Intérieure

 

Mots-cléfs : Besoin d’ordre, d’harmonie, conservatisme, principes terriens, immuabilité, régularité, stabilité, idées arrêtées sans les imposer, sens de la justice, sens des choses claires, paisible, pacifiste, besoin de douceur, féminité, respect des lois de la nature, respect de la nature, respect des cycles, patience, capacité à subir, préservation, tonification, renforcement, gardienne de la nature et de ses lois, authenticité, séparation, deuil, émancipation, borderline, féminité blessée, abus, viol, inceste, féminin sacré, pouvoirs psychiques.

Méthodologie de recherche :
En approchant le système astrologique, nous avons deux grands choix : adopter le système hellénistique en restant avec les 7 planètes traditionnelles ou le système moderne qui intègre Uranus, Neptune et Pluton, portant le système à 10 planètes. Comme je suis un chercheur par passion, il aurait été impossible pour moi d’ignorer les trois planètes trans saturniennes. Cependant, 10 planètes pour 12 signes est assez étrange sur un plan symbolique. En outre, l’attribution des nouvelles domiciliations zodiacales ne respecte pas à mon avis la logique intérieure du système hellénistique, ce qui ne me satisfaisait pas et stimula mon sens de la recherche. La découverte d’Uranus, Neptune et Pluton a suscité un vent d’air créatif parmi les astrologues, et les attributions des domiciliations zodiacales ont été rapidement débattues. Les principales attributions étaient : Uranus en Verseau, Neptune en Poissons et Pluton en Scorpion. Si les deux premiers ont été acceptés à l’unanimité (quoique…), la domiciliation de Pluton est toujours débattue principalement entre le Scorpion et le Bélier, et nous verrons pourquoi. Ce que je propose dans cet article est une tentative de (re) placer les planètes trans saturniennes dans les signes, dans une nouvelle perspective qui respecte la raison d’être du modèle hellénistique initial. En effet l’idée est de comprendre la logique du système existant à 7 planètes, et d’étendre cette logique pour les nouveaux ajouts. Nous verrons par la suite que cette extension ne peut se justifier qu’avec un ajout de 5 planètes ce qui porte le système de 7 à 12 facteurs stellaires

Antécédants :

L’originalité du travail de Frédéric est d’avoir identifié Haumea comme la possible Proserpine déjà prédite par Eugène Caslant, Jean Carteret, Dane Rudhyar, Jean de Larche et Valérie Vaughan (pour ne citer que les plus connus) et d’avoir fait des vérifications mondiales et généthliaques qui semblent très convaincantes. Comme la plupart de ces auteurs il lui attribue la maitrise diurne du Taureau (sa maitrise nocturne se trouvant en Balance) et il suit Jean de Larche pour lui attribuer l’exaltation en Gémeaux.

 

Articles et ouvrages en cours de rédaction

 

Le complexe de Proserpine

 

Les mystères d’Eleusis, principal et plus ancien culte de la religion grecque ont duré environ 2000 ans (- 1450 à + 392). Ils étaient étroitement connectés au mythe de Demeter et Persephone.

Le mythe reflète la notion de transformation et la nature cyclique de la vie. L’existence ne s’arrête pas avec la mort parce qu’il n’y a pas de mort ; Il y a seulement le changement d’un état d’être à un autre, symbolisé par la décomposition de la graine dans la terre et sa réapparition sous la forme d’un être vivant qui s’élève vers la lumière.

Ainsi les initiations aux mystères d’Eleusis étaient probablement proches de ce que les survivants des expériences de mort imminente (EMI) rapportent ou ce qui est vécu en thérapie transpersonnelle, lors des séances de respiration holotropique (ce que le psychiatre Stanislav Grof a appelé les matrices périnatales).

Il y a donc dans le complexe de Proserpine un fort besoin d’initiation spirituelle aux vérités de la vie et de la mort, d’exploration en profondeur de la psyché et de transformation complète et radicale de l’être, sans compromis pour les mondanités et les visions superficielles de la réalité. Ces personnes sont des chamanes, des guérisseurs (guérisseuses) spirituels, des médiums. Ils présentent une grande aptitude aux phénomènes de transes, ils ont des visions et ils ont naturellement des pouvoirs psychiques -guérison, clairvoyance, télépathie, …

Continuer la lecture

 

“Dans la technique astrologique traditionnelle, l’établissement du tempérament proéminent d’un individu donnait à l’astrologue une base à partir de laquelle il pouvait comprendre quels déséquilibres étaient prévalents dans le corps de son patient et prescrire en conséquence”. (Scott Whitters).

Notre travail de recherche sur les constitutions somatiques et les tempéraments nous a conduit de l’ennéagramme à l’astrologie. Dans cet itinéraire l’étape cruciale fut le placement des fleurs de Bach (36) dans les 36 décans. Cela a réellement été le sésame qui permit de revisiter de fond en comble le modèle astrologique traditionnel.

L’ennéagramme, nous l’avions déjà revisité et cela a conduit au modèle de typologie systémique. L’application de ce modèle à l’homéopathie a permis une avancée considérable dans le diagnostic de la thérapeutique homéopathique.

Cependant le décodage de la constitution est un art difficile à pratiquer et à enseigner, c’est pourquoi l’apport de l’astrologie pourrait bien être fondamental. Pourquoi ?

Parce que les statistiques que nous sommes en train de conduire nous permettent selon une très forte probabilité de faire un lien entre le type de l’ennéagramme et la dominante planétaire. Nous avons établi un algorithme assez complexe pour déterminer la dominante planétaire, et les liens établis ont été les suivants :

  • Type 1 : Mars
  • Type 2 : Neptune
  • Type 3 : Mercure
  • Type 4 : Proserpine (Haumea)
  • Type 5 : Venus
  • Type 6 : Bacchus (Makemake)
  • Type 7 : Jupiter
  • Type 8 : Pluton
  • Type 9 : Saturne et Uranus.

Pour l’instant nous travaillons sur l’établissement de la corrélation statistique. Par la suite, il sera possible à partir du thème natal d’obtenir une cotation par planète permettant d’orienter rapidement à l’aide d’un logiciel que nous développons vers le diagnostic des types dominants. Bien sûr cela ne sera jamais du 100 %, mais cela aucune méthode ne le permet. Par contre en couplant notre méthode déjà bien établi du décodage psychoénergétique et de la dominante planétaire, cela permettra une grande facilité et fiabilité.

 

Le 8 septembre fête de la Nativité de la Vierge Marie nous incite à parler du signe astrologique de la Vierge et de Bacchus son régent astrologique et de voir leurs liens avec l’ennéagramme.

Il existe une similitude entre le mythe de Dionysos/Bacchus et celui du Christ.

Benoît XVI note dans son Jésus de Nazareth : « Comme […] Le Seigneur a donné le pain et le vin comme les supports de la Nouvelle Alliance, il n’est certes pas interdit de penser […] et de voir transparaître dans l’histoire de Cana le mystère du Logos et de sa liturgie cosmique, dans laquelle le mythe de Dionysos [Bacchus] est complètement transformé tout en étant conduit à sa vérité cachée. »

Dionysos serait né un 25 décembre (solstice d’hiver), d’une Vierge, mort et ressuscité. Les rites dionysiens consistaient en manger le pain et boire le vin qui symbolisait le corps et le sang de Dionysos mort.

Continuer la lecture

  • fr
  • en
Fil d’Ariane
Liens

Nos sites:

Le modèle de typologie systémique (ennéagramme)

Le blog de l'institut M.A.R.I.E. (ennéagramme)

Simillimum (homéopathie)