Astrologie Traditionnelle et Intégrative

Covid

Le point vernal est sur le mi-point de Saturne et Admetos du 18/03/2020 au 29/12/2020. Nous le représentons ici sur le cadran de 90° tel que proposé par Alfred Witte.

L’analyse des mi-points est une spécificité issue de l’astrologie uranienne, qui utilise de surcroît 8 points fictifs, comme ici Admetos.

Le point vernal symbolise tout ce qui affecte le peuple au niveau mondial.

Saturne/Admetos sur le point Vernal signifie : ralentissement, inaction, interruption, suspension, arrêt, stagnation, immobilisation, blocage, entrave générale.

Qu’est ce qui pourrait mieux définir ce que nous sommes en train de vivre, avec toutes ces restrictions liberticides et les graves répercussions sanitaires, économiques, sociales et humaines ?

Le Dr David Nabarro, envoyé spécial de l’OMS pour le Covid-19 dit : “Les confinements de masse pourraient faire « doubler » les niveaux de pauvreté et d’insuffisance alimentaire chez les enfants à travers le monde dès l’année prochaine. C’est une terrible, épouvantable catastrophe, en fait. Donc, nous en appelons aux leaders du monde : arrêtez d’utiliser le confinement comme principale méthode de contrôle. Développez de meilleurs systèmes pour ce faire », a-t-il ajouté. ”

Cette configuration astrologique pourrait augurer que les restrictions prendrons fin à partir de début janvier.

Le Covid19 a démarré vers novembre 2019, à cette date il y avait une conjonction Mars/Zeus (Balance) et donc un nouveau cycle qui démarrait.

Zeus est un point fictif utilisé en astrologie uranienne. J’utilise les huit points fictifs uraniens car en pratique je les trouve très actifs et précis.

Que signifie Mars/Zeus :

En astrologie uranienne, Zeus est le vent qui à la fois peut attiser le feu mais aussi qui est la force indispensable pour amener un potentiel à maturité. Zeus est très activant, et parfois s’il est en excès il disperse. La conjonction Mars/Zeus est donc très “inflammable” et explosive. Or que constatons nous, à ce moment, Zeus est également en carré avec Pluton et Saturne.

Zeus □ Pluton (séparant) signifie l’activation d’une transformation qui est entravée. En effet, le carré est analogique à Mars, cependant le côté séparant nous donne une énergie Yin et introvertie. Le carré séparant (Yin) traduit une entrave à l’action, une restriction dans l’action.

Zeus □ Saturne (appliquant) signifie inhibition active de la création ou du travail réalisé. Le carré appliquant est analogique à Mars Yang, donc très actif voire agressif.

Ce carré Zeus/Pluton-Saturne signifie donc : des plans (Zeus) de transformations (Pluton) des vieilles structures (Saturne) sont à l’œuvre et sont appliqués avec une certaine contrainte forcée (carré).

Quand Mars arrive en conjonction de Zeus, il constitue l’étincelle qui met le feu aux poudres et active ce carré Zeus/Jupiter-Saturne.

De plus sur le cadran de 90° nous voyons que Mars/Zeus/Pluton sont sur le mi-point de Hades/Vulkanus. C’est très intéressant car cela “colore” la configuration décrite précédemment. Hades/Vulkanus signifie (extrait des “règles pour les figures planétaires”) : le grand danger, la servitude, l’esclavage, les pouvoirs et forces démoniaques, sur Mars : de façon injuste, acte de guerre violents, grande destruction ; sur Zeus : méchanceté, bassesse, infamie ; sur Pluton : infamie qui se déploie sur une longue période.

En résumé : des plans (Zeus) de transformations (Pluton) des vieilles structures (Saturne) sont à l’œuvre et sont appliqués avec une certaine contrainte (carré) violente, injuste et se déploient sur une longue période.

Dernier point : Hadès est à ce moment conjoint au nœud nord, cela oriente l’action de Hadès vers quelque chose de collectif, une maladie collective, qui affecte la collectivité.

Cette conjonction Mars/Zeus qui vient activer le carré Zeus avec Pluton/Saturne et qui se trouve au mi-point de Hadès/Vulkanus peut être considérée comme un bon indicateur de l’évolutivité du Covid 19.

Or que constatons-nous ?

Le premier carré Mars/Zeus qui a eu lieu à la mi-mars 2020 correspond au début de la croissance exponentielle de l’épidémie, Mars arrive alors également à la conjonction de Jupiter/Saturne.

L’opposition de Mars à Zeus a démarré le 8 août en direct puis en rétrograde le 12 octobre et à nouveau en direct le 16 décembre. Lors de l’opposition dans le cycle on récolte ce que l’on a semé lors de la conjonction, les fruits. Si l’on a semé le mensonge on récolte la révolte.

Le dernier carré Mars/Zeus aura lieu le 27 mai et correspond à la fin du cycle, la réflexion que l’on va mener sur ce qui s’est passé, et une forme de maturation et de transformation pour l’étape suivante.