Stratégies Homéopathiques dans les Maladies Chroniques
Langues
Recent Comments
    Categories
    Abonnez-vous ! Subscribe !

    Archives mensuelles : novembre 2016

    Réguler le phénotype par l’homéopathie

    qu'est-ce-que-le-phenotype

    genotype et phenotype

    Le phénotype est la somme des traits physiques et psychiques observables sur un individu. La médecine traditionnelle ayurvédique classe l’ensemble des phénotypes humains en trois grands taxons (catégories): Vent, Bile et Phlegme. Chacun de ces taxons phénotypiques présente des faiblesses physiologiques. L’ensemble des remèdes homéopathiques peut se classer suivant ces trois grandes catégories. Par exemple (selon notre recherche clinique) Sulfur est Vent prédominant, Lachesis Phlegme prédominant et Iodum Bile prédominant.  Devant un patient il va falloir déterminer quel est son appartenance (Vent, Bile, Phlegme), ce qui orientera la thérapeutique vers un remède appartenant à cette constitution. Ceci s’appelle la similitude constitutionnelle.

    Le remède homéopathique le plus semblable à la constitution, le simillimum, va permettre une meilleure régulation de l’expression des gènes pour  modifier le phénotype et améliorer la santé.

    Chaque médicament homéopathique représente un phénotype spécifique. Il est possible de dire que telle personne est de phénotype Sulfur (les anciens homéopathes disaient de “constitution” Sulfur). La similitude constitutionnelle peut donc se nommer aussi “similitude phénotypique”.